Nous rêvons de voyager à travers l’univers ; l’univers n’est-il donc pas en nous ?

ksar medrar Situé entre talsint et

gourrama ..... Longtemps oublié, ce petit village a su se préserver du temps et résiste à son isolement. en berbère est un petit aghrem (ksar), construit de la même façon que les ksours avec des matériaux extraits sur place. Les maisons sont soudées entre elles et elles sont construites en terre, mœllon et bois .

ksar medrar reste malgré tout un village qui mérite bien d’être visité. Il est riche en surprises. Ses atouts sont ses hommes privés de tout mais d’une extrême générosité et d’une extrême bonté.Sa nature est aussi riche que variée : montagnes, rivières, bergers et tant de surprises au rendez-vous de toute personne osant rompre l’isolement de ce peuple. 
« medrar ne se décrit pas, ne se raconte pas, ne ressemble à rien de connu. Il faut y aller et y vivre. On aime ou on fait demi-tour. » 
medrar reste malgré tout un village qui mérite bien d’être visité. Il est riche en surprises. Ses atouts sont sa nature, ses hommes privés de tout mais d’une extrême générosité et d’une extrême bonté, sa flore, son histoire.